L’Aube des légumes, des consomm’acteurs de légumes bio

Ils sont une cinquantaine à adhérer à l’Amap ; l’Association pour le maintien d’une agriculture paysanne, créée en 2008 à Troyes, est la seule dans l’Aube. Le réseau qui compte aujourd’hui 1 200 Amap en France est né en 2001 d’une idée simple : relier par contrat des producteurs aux consommateurs en privilégiant le circuit court et les produits naturels.aube des legumes

L’Aube des légumes, seule amap dans l’Aube !

Le concept fait florès dans les grandes villes comme à Paris où chaque arrondissement reunion amapcompte entre quatre et sept Amap. Certains départements comme la Loire-Atlantique et le Maine-et-Loire en comptent aussi plus d’une dizaine.
Dans l’Aube, une seule Amap a pu voir le jour. « Dans l’Aube, on a du mal à trouver des producteurs bio maraîchers. On se heurte à un département productiviste et céréalier. On est encore loin de l’agriculture paysanne », explique la coordinatrice Annick Cordeuil qui présidait la semaine passée l’assemblée générale, à la Maison des associations de Troyes.

Des produits certifiés bio!

legumes bioDepuis la création de l’Amap de Troyes, c’est Patrick Vincent, agriculteur à Villadin, qui remplit chaque semaine les paniers d’une trentaine d’Amapiens.
Au menu imposé, des légumes de saison poussés en pleine terre et certifiés bio : pommes de terre, carottes, oignons, panais, topinambours, radis noir, poireaux, épinards, salades, choux…
Un panier nourrit pour la semaine un couple avec deux enfants. Chaque mercredi soir, les Amapiens se retrouvent au parc des Moulins pour prendre livraison de leur panier livré en direct par Patrick Vincent.

Un panier à petit prix…

Le panier est facturé 16 €, mais les Amapiens paient par campagne, une forme producteurd’abonnement de six mois qui va passer bientôt à un an, de manière à garantir un peu plus les débouchés du paysan de Villadin.
« Pour nous, c’est une façon de consommer autrement. Avec des vrais produits naturels et de saison. On rencontre le producteur. C’est très amical : on s’échange des recettes. Et on développe d’autres contrats ponctuels pour du pain, toujours de Villadin, et aussi de la viande (agneau et merguez) avec Vincent Simonnet de Saint-Lupien. On est également partenaire d’Artisans du monde, une épicerie bio et équitable » explique Cécile Deharbe, trésorière.
« Ce que l’on fait, c’est du circuit court. Ce qui nous permet de sortir un peu des courses de supermarché », ajoute Nathalie Privé.

Amap Aube des légumes
Hôtel du petit Louvre,
rue Linard Gonthier
10 000 Troyes

aubedeslegumes.canalblog.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>